Documents : 50

2024-webinaire-point-travaux-bsf.png
Rejoignez-nous pour le webinaire de rentrée de buildingSMART France, une occasion parfaite pour explorer et découvrir nos divers groupes de travail. Ce sera une opportunité unique de faire connaissance avec nos travaux et de rencontrer les pilotes des différents GT. - GT BCF, Pilote : Grégory Sigwalt - GT GEM(Gestion-Exploitation-Maintenance), Pilote : Julien Martin - GT CDE, Pilote : Jean-Paul Trehen - GT Glossaire, Pilote : Jean-Paul Trehen - GT BEM(Building Energy Modeling), Co-pilots : Lise Slama et Quentin Guilbert - GT Construction avec GS1 France, Pilote : Julien Duval
buildingSMART France
Approche holistique BIM Infra Part2.jpg
Suite à la Partie 1, nous vous présentons: •Des propositions de mise en œuvre de méthodes liées à : -L’ingénierie des exigences (et des outils permettant de modéliser et de gérer les exigences). -L’architecture système. -La décomposition des systèmes en vues opérationnelle, fonctionnelle et organique appliquées au cycle en V. •Un métamodèle pour le développement de systèmes complexes.
MINnD
Approche holistique BIM Infra Part1.jpg
Un projet d’infrastructure répond parfaitement à la définition d’un système complexe, notammentau travers des éléments suivants: •Le nombre de parties prenantesqui le compose. •La grande diversité des disciplineset des compétences qu’il faut mobiliser. •Son environnement normatifet réglementaire. •Le nombre d’exigences et de contraintesauxquelles les infrastructures doivent répondre. Cela induit un grand nombre de simulations et de tests à réaliser pour les vérifier et les valider. Un grand nombre d’informations est généré tout au long duprocessus : •De planification (programmation). •De conception. •De construction. •D’exploitation. •Voire de démantèlement. Ces importants flux d’informations doivent être collectés, traités, archivés soigneusement structurés et tracés de manière cohérente et intelligible pour l’ensemble des parties prenantes et notamment: le maître d’ouvrage et les futurs utilisateurs. Voilà le cadre général dans lequel les acteurs de la construction doivent se positionner afin de : •Modéliser les informations relatives au développement des infrastructures •Mettre en place une démarche BIM pour les infrastructures. Nous vous avons présenté dans le livrable précédent les grandes lignes d’un cadre de référence pour le développement du BIM dans les infrastructures.
MINnD
large_BIM GEM Seqens.jpg
Stratégie BIM Seqens : Recueillir les besoins métiers pour définir un BIM utile. Présentation faite par Asma Ben Mansour à Batimat 2022.
buildingSMART France
BIM et Droit - memorandum FNTP.png
Le présent mémorandum abordera dans un premier temps les droits relatifs aux contenus de la Maquette Numérique(Chapitre 1) puis les droits relatifs à la protection de la Maquette Numérique(Chapitre 2) et les obligations y relatives en matière de protection des données à caractère personnel (Chapitre 3). L’ensemble de ces considérations imposent une contractualisation spécifique (Chapitre 4). Enfin, la relation avec les éditeurs des Outils Logiciels BIM est également à encadrer (Chapitre 5).
buildingSMART France
BIM et Géoreferencement.png
Géoréférencement de projets BIM : éléments méthodologiques (notions de base, cas d’usage et outils). Les retours d’expériences sur les projets en BIM, de plus en plus nombreux, font apparaitre une méconnaissance impor-tante du géoréférencement et de ses enjeux. Les outils de modélisation utilisés dans les projets en BIM, intègrent le géoréférencement suivant des méthodologies très différentes et selon des systèmes de coordonnées personnalisés. Suite à ce constat, il a été proposé de créer un GT et de rédiger un guide à l’attention des praticiens du BIM. Espérons que ce guide soit un outil du «BIM pour tous», qu’il permettra une montée en compétences des acteurs de tous les territoires et des productions BIM de qualité croissante.
buildingSMART France
large_Explications ISO 19650 Partie1.jpg
NF EN ISO 19650 : Gestion de l’information par la modélisation des informations de la construction (Information management using building information modelling ). Présentation sur la partie 1 de la norme, par Marie-Claire Coin lors de la journée technique openBIM 2019.
buildingSMART France
large_Etude IFC-IST (descriptif technique et scientifique).jpg
Le présent Descriptif Technique & Scientifique (DTS) précise le détail des travaux à réaliser dans le cadre de l’Etude IFC-IST pour la spécification d’un formalisme IFC destiné à décrire les ouvrages et équipements d’une infrastructure souterraine (IST) intégrée dans son environnement naturel. Ce projet s’inscrit dans le contexte de la démarche BIM mise en œuvre pour le développement d'une phase PRO, en incluant les phases « transitoires » : fin d’AVP / début PRO et fin PRO / début Etude d’EXécution. Il propose également d’étendre le périmètre classique du BIM et s’intéresse à la modélisation de l’environnement de l’IST et des interactions ouvrages / environnement, et tout particulièrement des informations géologiques et géotechniques.Les prestations à réaliser sont au nombre de 6 : D'une part des missions de spécifications (5): - des protocoles d'échange d'informations (IDM, Information Delivery Manual) ; - d’un dictionnaire de données (DD, Data Dictionary) pour préciser la sémantique des informations échangées ;- des entités nouvelles (ou amendées) requises pour décrire le modèle de données (IFC, Industry Foundation Classes) ; - des seules entités autorisées (restriction) pour décrire les informations d'un protocole d'échange associé à un cas d’usage donné (MVD, Model View Definition) ; - d’un protocole d'accord pour l'intégration des travaux dans la normalisation internationale BIM et OGC (MOU, Memorandum Of Understanding). D'autre part une mission de réalisation (1) : -du développement d'un transcodeur IFC (bibliothèque DLL, Dynamic Link Library) portant sur les nouvelles entités requises et permettant à des logiciels métier d'importer / d’exporter des fichiers d'échange au format IFC les contenant. Ces prestations seront déclinées selon 2 sous-projets principaux : - celles concernant les ouvrages et équipements d’une infrastructure souterraine ; - celles liées à la modélisation de l’environnement naturel, intégrant les données géologiques et géotechniques. Elles viseront à permettre d’assurer 26 cas d’usages principaux du BIM et de la maquette numérique, identifiés à ce stade et qui pourront être complétés/modifiés au démarrage de l’étude. Ces cas d’usages, extraits d’une approche de démarche BIM d’une maitrise d’ouvrage, ne sont pas à considérer comme un objectif à court terme de livrable de la présente étude, mais plutôt comme un guide des « filtres » d’échanges d’information qu’il sera possible d’intégrer pour les postes « MVD ». En ce sens, pour une phase PRO d’un projet d’infrastructures souterraines, la totalité des cas d’usages envisagés ne sera peut être pas tous adaptée. Il s’agira donc de faire un « tri » et d’en faire le plus possible, lorsque cela s’avérera nécessaire.Il est également précisé, qu’à terme, la profession espère pourvoir bénéficier d’un standard interopérable pour toutes les phases d’un cycle de vie : de la programmation au démantèlement, et pour l’ensemble des types d’ouvrages (Terrassement, VRD, Bâtiments conventionnels, Bâtiments non conventionnels, Installations spécifiques, etc.). Cependant, à court terme, le périmètre de l’Etude IFC-IST a été « restreint » d'une part aux ouvrages et équipements d’une infrastructure souterraine, et d'autre part pour une phase PRO.
MINnD
Experimentation infrastructure bruit.jpg
Cette étude fait partie du projet national MINnD et plus précisément du thème 2 : expérimentations. Le groupe de travail MINnD est composé: d’Egis,de Setec, de l’IGN,du BRGM. L’expérimentation se concentre sur les standards CityGML et InfraGML de l’organisme de standardisation: l’Open Geospatial Consortium(OGC). Ces standards permettent d’échanger la géométrie, etla sémantique des données3D .CityGML est utilisé pour échanger des modèles urbains .InfraGML est en cours de développement. Il est conçu pour échanger des données sur les infrastructures et sur les mesures terrain. Nous étudions ces standards lors d’un BIM Use (cas d’usage BIM) d’une étude d’impact acoustique. - Dans une première partie, nous étudions les différents standards actuels et en dé-veloppement. Puis nous étudionsle processus actuel d’une étude acoustique pour identifier l’apport des standards CityGML et InfraGML. - La seconde partie porte sur la méthodologie de l’expérimentation. Nous effec-tuons un état de l’art de l’interopérabilité entre certains outils métiers en relation avec lestandard CityGML. La méthodologie présente l’analyse de l’interopérabilité sur les outils et la méthodologie pour l’étude acoustique. - La dernière partie se concentre sur les résultats. Les mots-clés sont les suivants: •BIM.•SIG.•CityGML.•InfraGML.•Étude acoustique.•BIM Use.
MINnD
large_BIM Book l'essentiel.jpg
Fascicule publié par bSFrance dans le cadre de BIM World et actualisé en 2018. Une entrée en matière pour balayer tous les champs du BIM : Mieux comprendrele BIM; Le BIM concrètement; L’openBIM est fait pour vous; BIM et au-delà ; Les tendances du BIM; Abécédairedu BIM.
buildingSMART France
Memo sur l'ISO 19650.jpg
La segmentation du fonctionnement dans le secteur de la Construction rend nécessaire de fédérer et d’organiser les ensembles pluriprofessionnels hétérogènes autour d’une continuité numérique bénéfique aux ouvrages. La norme NF EN ISO 19650 répond pragmatiquement à cet objectif : elle place les exigences d’information en préalable et l’ouvrage en cible. Le BIM, en tant modélisation des données de la construction nécessite de savoir gérer l’information des actifs en complément du management de projet. Lecture de la norme 19650.
buildingSMART France
large_BIM GEM ISO 19650.jpg
Norme ISO 19650-3:2020, quel lien avec le BIM GEM ? Présentation par Stanislas Limouzi (MRICS) dans le cadre du lancement du GT BIM GEM de bSFrance
buildingSMART France
Memo sur le BCF.jpg
Ce document s’adresse à tous les acteurs de la construction utilisant le processus BIM et désirant communiquer efficacement autour de la maquette numérique. Comme les plans et informations techniques, la maquette numérique est un support d’échanges entre acteurs mais aussi un livrable. Cependant, force est de constater que les supports de communication et de collaboration ont peu évolué, malgré les possibilités techniques qu’apportent les outils BIM. Et pourtant il serait préférable d’exploiter les apports d’une démarche BIM plutôt que de continuer à échanger comme si l’on travaillait uniquement sur des plans papier ou PDF. Reste à savoir comment faire, notam-ment comment gérer des commentaires sur une maquette nu-mérique qui évolue constamment. Et si vous utilisiez le BCF !
buildingSMART France
Etat de l'art IFC et bases de prix.jpg
L’objet de ce cas d’usage 5.2 du projet MINnD est de dresser un état de l'art des I.F.C. Industry Foundation Classes pour les infrastructures et des Bases de prix. Faire un état de l’art dans un domaine consiste à rechercher le maximum d’informations existantes concernant ce domaine et à en faire une synthèse. L’essentiel de cette recherche a été réalisé grâce aux outils de recherche internet. Les informations listées dans ce document sont valables à la date de septembre 2015 et sont susceptibles de devenirs obsolètes du fait de l’évolution rapide du domaine.
MINnD
large_Explications ISO 19650 Partie2.jpg
NF EN ISO 19650 Partie 2 : Gestion de l’information par la modélisation des informations de la construction (Information management using building information modelling ). Présentation par Marie-Claire Coin lors des journées techniques openBIM 2019
buildingSMART France
Memo sur la Convention BIM.jpg
Réaliser un projet en BIM implique l’intervention d’une multitude d’acteurs aux missions différentes mais toutefois complémentaires. Afin de s’assurer que tous œuvrent de manière cohérente à la réalisation du projet et l’atteinte des objectifs, il est primordial d’établir une convention BIM.
buildingSMART France
large_Webimembres Guide BIM GEM bSFrance.jpg
Présentation faite pour le webinaire membre de janvier 2023 pour expliquer le guide de modélisation de l'exitsant, issu des travaux du GT BIM GEM de bSFrance. Le replay du webinaire est accessible dans le site Ressources (pour les membres).
buildingSMART France
Tribune pour le numérique et Construction.jpg
LE NUMERIQUE, UN ENJEU MAJEUR POUR L'AUTONOMIE STRATEGIQUE DE LA FILIERE DES TRAVAUX PUBLICS. La transition numérique et la transition écologique constituent des défis, mais égalementdes sources de risques indissociables pour les acteurs de la construction. En l'absenced'intervention forte des pouvoirs publics, les entreprises risquent en effet de perdre leurs compétences et la valeur qu'elles génèrent, ce qui engendrera par la même occasion une perte de souveraineté économique de la France et de l'Europe, face aux géants du numérique. Par Bruno Cavagné, Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics; Daniel Rigout, président du syndicat professionnel des Entreprises Générales de France BTP (EGF) ; Bernard Schaer, Président du projet national MINnD et Pierre Verzat, Président du Syntec-lngénierie.
buildingSMART France
BIM frugal et pragmatique.png
Carrousel publié par buildingSMART France qui interroge 3 de ses administrateurs sur leurs visions de ce que veut dire : BIM frugal, BIM pragmatique.
buildingSMART France
Underground infrastructure IFC4 extension.jpg
En anglais. Le groupe de travail GC (qui traite du Génie Civil et des Équipements) du Projet National MINnD-UC8 a été mis en place pour rassembler l'expertise nécessaire afin de pouvoir aborder les différents domaines qui composent une infrastructure souterraine, que ce soit ses éléments constitutifs du génie civil ou des équipements. Cette connaissance approfondie a été réalisée en faisant appel à 25 experts issus des rangs de maîtres d'ouvrage, d’ingénieries, de consultants et d'entrepreneurs de travaux souterrains, ainsi qu'auprès d'experts des IFC, tous ayant une solide expérience des projets d'infrastructures souterraines, en France comme à l'international. L'objectif du groupe de travail du GC est de fournir des spécifications à l'organisation indépendante building SMART International (bSI)pour la production d'extensions au format actuel IFC4.x (x étant la dernière version) afin de conserver des mécanismes d'échange fructueux d'informations de conception/construction/exploitation représentant les données des infrastructures souterraines, que ces informations soient organiques, fonctionnelles ou spatiales. In fine, ces extensions IFC pour les infrastructures souterraines seront proposées à l'organisation ISO en vue de leur déploiement en tant que normes industrielles applicables à l'échelle internationale. Dans un premier temps, le groupe de travail GC a défini ce que pourraient être les infrastructures souterraines : tubes, puits et cellules de stockage, en vue de produire une décomposition organique de l'ensemble de leurs structures et équipements de travaux publics, de leurs interdépendances (relations) et de leurs caractéristiques (propriétés). L'approche utilisée pour mener ce travail a suivi une analyse systémique " pourquoi " / " quoi " / " comment " pour présenter une perspective exhaustive des aspects programmatiques, fonctionnels et organiques des infrastructures concernées. Cela nous a amenés à identifier une série de 14 sous-systèmes Parallèlement, nous nous sommes concentrés sur l'endroit où les échanges de données ont lieu dans un processus de conception (entre experts des domaines / à quelles phases), dans un processus de construction (y compris entre experts en conception détaillée et experts en méthodes constructives) ainsi que dans un contexte d’exploitation/entretien. Dans un deuxième temps, le groupe de travail GC a commencé à analyser la possibilité de mettre en oeuvre les nouvelles classes d'objets (en termes d’IFC) nécessaires pour fournir les représentations fonctionnelles, organiques et spatiales des différentes composantes des sous-systèmes, leurs relations et leurs propriétés. Ce travail consistait d'abord à exploiter les classes de fonctionnalités existantes et leurs hiérarchies disponibles dans IFC4.1, et ensuite à proposer un enrichissement de celles-ci, tout en visant à introduire le moins de complexité supplémentaire possible dans le modèle conceptuel existant de l'IFC.
MINnD
Rapport du PBD - BIM et gestion du patrimoine.jpg
Le souhait de voir la Maquette Numérique se développer dans le domaine de la construction a conduit Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, a confié à Frank Hovorka (Caisse des Dépôts) et Pierre Mit (UNTEC) l’organisation de la concertation des acteurs de la filière sur ce sujet et la rédaction d’un rapport présentant les conclusions des travaux. L’objectif était de trouver des pistes pour contourner les obstacles qui freinent le développement de la Maquette Numériqueen France, notamment en donnant de la valeur à l’information contenue dans la Maquette Numérique, mais aussi en définissant la granulométrie de cetteinformationafinde parvenir à un outil contenant des données utilisables par tous les acteurs (investisseurs, propriétaires, promoteurs, concepteurs, constructeurs, exploitants, gérants, occupants, ...). Par ailleurs, un axe central de ce travail a consisté en la promotion de la Maquette Numérique pour tous, c'est?à?dire une Maquette Numérique utilisable autant pour les constructions neuves que pour les rénovations, par les grandes entreprises comme par les artisans, pour les grands gestionnaires de patrimoine comme pour les particuliers.
buildingSMART France
Memo sur les systèmes de classification.jpg
Dans le secteur de la construction, travailler en mode collaboratif suppose l’implication d’une multiplicité d’acteurs, de la conception à la déconstruction du bâtiment. Chacun a son propre vocabulaire, sa propre sémantique pour décrire les espaces et éléments qui composent le bâtiment. Aussi est-il essentiel lors d’un projet, de mettre en place un système de classification qui joue le rôle de langage commun entre tous, notamment lors des échanges BIM.
buildingSMART France
large_LOIN - Level of information needs - Decryptage.jpg
Remise en contexte de la norme ISO19650 Partie 1-2 au travers de la question des "LO-machins" soit des "level of …" qui a créé la notion de LO-IN. Exposé de Charles-Edouard Tolmer lors de la journée technique openBIM 2019.
buildingSMART France
large_ISO 19650 support clé des données.jpg
ISO19650 sous l'angle du Common data environnement (CDE) et du workflow management. Présentation réalisée par Christophe Castaing lors de la journée technique openBIM 2019.
buildingSMART France
large_ISO 19650 questions à l'Afnor.jpg
Questions-Réponses sur la création de l'ISO 19650 adressées à Elsa Lucas de l'Afnor dans le cadre de la journée technique openBIM 2019.
buildingSMART France
Memo du modèle d'objet à l'objet manufacturé.jpg
Toute maquette numérique se compose d’objets BIM porteurs d’informations cruciales au bon déroulement du projet. Tout commence avec la maîtrise d’ouvrage qui spécifie ses exigences (ex : taille de bâtiment, fonctionnalité, niveau de dépense énergétique, etc.). Lors de la phase conception, la maîtrise d’œuvre retranscrit ensuite ces exigences en valeurs associées aux propriétés de chaque objet. Lors de la phase de construction, les entreprises doivent finalement identifier les produits manufacturés qui présentent les valeurs adéquates.
buildingSMART France
IFC Bridge state of art.jpg
En anglais. L’objet de ce livrable est de faire un état des lieux de l’applicabilité des entités IFC (Industry Foundation Classes) à l’établissement d’un modèle d’échange d’information dans le cadre de la réalisation d’un pont. L’étude se base sur la connaissance de la norme ISO 16739 (IFC) et les travaux préparant une extension IFC-Bridge. L’étude se base également sur l’analyse de «Cas d’Usage» ayant conduit à la production de fichiers d’échange IFC fondé sur la norme ISO IFC, donc avec des entités orientés bâtiment.L e livrable conclut en identifiant les concepts non correctement supportés aujourd’hui et en proposant des pistes pour développer les entités manquantes.
MINnD
large_openBIM vu par bSFrance et MINnD.jpg
Les travaux menés au sein de buildingSMART France et du projet national MINnD ont fait émerger des outils ouverts permettant une continuité numérique sur l’ensemble du processus de la construction, D’ailleurs, la digitalisation des pra-tiques rendue nécessaire par la crise sanitaire, ne peut atteindre ses objectifs de productivité sans cette continuité numé-rique. L’implémentation de standards –arrivés à maturité pour acquérir le statut de norme international –a permis de mettre à disposition des industriels de la construction les outils de la continuité numérique. A l’origine de ses progrès: des actions collectives de la filière, accompagnées de la prise de conscience des entreprises qui intègrent progressivement outils et process BIM de plus en plus fréquemment à la demande des donneurs d’ordres.
buildingSMART France
Memo sur les IFC.jpg
IFC signifie "Industry Foundation Classes" mais on l’entend aussi comme Information For Construction. Dans un secteur de la construction qui présente de nombreuses exigences réglementaires, les IFC fournissent en effet la complétude d’information nécessaire et le big data permet de la gérer. Connaître le fonctionnement des IFC, la manière d’implémenter les données, de les importer et les exporter est donc une étape clé pour mieux communiquer et mieux construire... ensemble !
buildingSMART France
IDM Bridge design process.jpg
En anglais. Le groupe de travail «Cas d’usage3 –IFC Bridge» a livré un état de l’art des IFC. Ce dernier concernele domaine de la conception et de la construction des ponts. Il a identifié les concepts manquants et a recommandé une approche holistique pour: •Approfondirles définitions IFC. •Compléterles concepts utilisés par les utilisateurs et les parties prenantes participants au cycle de vie complet des ouvrages d’art. Puis le groupe de travail a approfondi le processus de conception. Pour cela, il a pris l’exemple d’un pont typique: •Représentant la majeure partie des événements et problématiques rencontréslors d’un projet d’ouvrage d’art. •Considéré pendant son cycle de vie complet. Ce document détaille le processus complet d’un pont typique. Il souligne comment les conclusions et les travaux réalisés peuvent être enrichis pour les autres types de ponts. Ce document identifie et décrit les concepts manipulés dans le cadre d’une réflexion IFC théorique et complète. Une partie définit les extensions requises et les place dans les contextes globaux des extensions IFC, en discussiondans l’infra-Room de buildingSMART International. Une dernière partie détaille les données d’entrée nécessaires à la réalisation d’un ouvrage d’art. La géométrie (modèle architectural)de ce dernierest liée au calcul (modèle analytique). Ce chapitre précise les propriétés mécaniques liées aux éléments géométriques à intégrer dans le modèle IFC.
MINnD
large_Lancement GT BIM GEM bsFrance.jpg
Comment standardiser les maquettes DOE dédiées à la Gestion,l’Exploitation et la Maintenance ? Introduction par Julien Martin (Alyos) dans le cadre du lancement du GT BIM GEM de bSFrance. L'ensemble des présentations ainsi que le webinaire sont disponibles dans ce site Ressources.
buildingSMART France
large_MINnD Synthèse 2014-2018.jpg
MINnD signifie Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastruc-tures Durables.Ce projet national de recherche collaborative a été mis en œuvre entre 2014 et 2018. Il a contribué au développement du Building Information Modeling(BIM) pour les infrastructures. En effet, il a permis de progresser sur la structuration et l’utilisation des informations à échanger dans les projets, pendant leur cycle de vie complet:•Conception.•Construction.•Exploitation.•Maintenance. Le projet MINnDest consultable sur notre site web dédié: www.minnd.frApport de MINnD sur les pratiques liées au BIMMINnD apporte des réponsesconcrètesdans la mise en œuvre du BIM pour les infrastructures. Le guide de mise en place du BIM et le guided’application du BIM sont deux livrables autoporteursqui en témoignent. Ils sontdiffusés largementpour accompagnerles décideurs et les parties prenantes des projets dans la mise en œuvre du BIM. MINnD fournit également des retours d’expériences et des pré-conisations sur des sujets d’ordre pratique: •Les relevés numériques. •La gestion des incohérences. •La convergence des outils BIM/SIG. •La revue de projet dans un environnement numérique. Le projet MINnD a fait de la France l’un des pays les plus impliqués dans les travaux de prénormalisation. Ce dernier apporte une contribution majeure dans tous les domaines de la norme IFC (Industry Foundation Classes) :Rail; Road; Bridge; Tunnel; Géotechnique. Les Infrastructurees dans son environnement ont également été abordées. Notamment à partir de cas d’études concrets. La structuration des données BIM en phase d’exploitation/maintenance a également été traitée. Le déploiement du BIM répond à des objectifs aussi bien techniques qu’économiques. Il concerne l’ensemble des organisations et des métiers, y compris dans leurs relations contractuelles. L’impact potentiel de ces nouvelles relations a été analysé en traitantles aspects liés:•À l’assurabilité.•Aux responsabilités.•À la propriété de la donnée. L’observatoire MINnD des évolutions des pratiques et des connaissances autour du BIM a fourni des pistes pour cerner les outils permettant d’évaluer la démarche d’adoption collective du BIM .Il aproduit un état de l’art des indicateurs et une réflexion sur l’évolution nécessaire des compétences. Des actions de transfert et de valorisation ont été menées pendant toute la durée du projet. MINnD est à l’origine du réseau EduBIM. Ce dernier est le lieu de rencontres et d’échanges dédié à l’enseignement de la maquette numérique et du BIM. MINnD a répondu à ses objectifs initiaux, et en a même dépassé certains. Projet de référence du secteur de la construction, il mobilise de façon croissante toute la filière françaiseet a acquis une notoriété internationale.Certains sujets stratégiques, identifiés pendant le projet et nécessaires à la continuité numérique pour les infrastructures, n’ont pas été traités, ou partiellement. Une extension du projet sur la période 2019-2021 est donc proposée pour répondre au besoin et à cette demande en expansion.
MINnD
Modélisation du patrimoine existant pour les maîtres d’ouvrage.jpg
Ce document été élaboré par groupe de travail sur le BIM et la Gestion-exploitation-maintenance (GEM) au sein de buildingSMART France-Mediaconstruct (bSFrance). Il est destiné à assister les maîtres d’ouvrage ou tout autre acteur désirant modéliser son patrimoine existant, pour optimiser la GEM de son actif bâti. Il a pour objectif la prise de conscience des enjeux et des contraintes entourant la modélisation de l’existant ainsi que l’énumération des éléments essentiels à retrouver dans le cahier des charges de modélisation. Dans l’optique de complé-ter le corpus technique du bâtiment, ce fascicule de bSFrance essaie d’expliciter l’ensemble des points et des exigences à pren-dre en compte pour la modélisation initiale d’un patrimoine bâti existant. Ce guide ne revêt aucun caractère obligatoire au sens légal ni réglementaire. Cependant, puisque la modélisation de l’existant engage plusieurs acteurs privés et publics, un docu-ment d’échanges entre les parties pourra être produit et devra évoluer en fonction du type de projet, de la maturité des acteurs et des besoins de la MOA.
buildingSMART France
Standardisation données géotechniques.jpg
Appliquer la philosophie du BIM à la géotechnique nécessite de décrire, rendre accessible et maintenir des données qui ne sont pas nativement issues d’outils de CAO/DAO. Il se pose alors la question de la pertinence des formats de standardisation des produits manufacturés tels que STEP et IFC pour décrire ces données géo-scienti-fiques plutôt rattachées au monde du SIG. Proposition de solutions et méthodes de description et fourniture des données géotechniques... qui suggèrent de réutiliser des standards existants. Basé sur l’expérience de ses membres tant en géotechnique qu’en gestion de données interopérables, le groupe MINnD UC8-GT propose des solutions et méthodes de description et fourniture des données géotechniques dans le cadre de la con-ception d’une infrastructure souterraine. Ces solutions suggèrent de réutiliser et étendre des standards existants tels que : • L’ISO. • L’OGC. • La Directive européenne INSPIRE. Ces standards sont soutenus par la communauté géo-scientifique en proposant également des connexions avec le monde de la CAO/DAO.
MINnD
Memo sur le DCE et la MN.jpg
Quelles particularités entrainent l’intégration d’une maquette numérique (MN) dans le processus de sélection des entreprises depuis la constitution du dossier de consultation jusqu’à la remise et l’analyse des offres ? Ce mémo pratique met l’accent sur les stratégies possibles de la maîtrise d’ouvrage (MOA) sur l’intégration de la MN lors de la consultation.
buildingSMART France
large_openBIM et Europe.jpg
Carrousel publié par buildingSMART France qui explique pourquoi il faut agir au niveau européen et quelles sont les actions amorcées.
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 12h00 - Collaborer en openBIM - quelles clés pour une interopérabilité réussie.jpg
Intervenants : Emilienne POUTOT, Nicolas VALETTE, Jean-Baptiste COUTANCEAU, Thibault BOURDEL
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 10h45 - Ils vous parlent openBIM, convergence et continuité numérique en pratique.PNG
Ils vous parlent "openBIM,convergence et continuité numérique" en pratique : Académie du BIM (ACB), Rhinoforyou, BTP CFA Nouvelle-Aquitaine, SIGMALYNX Ingenierie, AFPA, Groupe LEGENDRE Intervenants : Julie TUBIA, Jacques HABABOU, Laurent DUFOURCET, Ludovic CHAIGNEAU. Sophie CORDIER, Jean-Paul TREHEN
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 15h15 - Nommage et sémantique de la donnée - La clé du BIM.jpg
Nommage et sémantique de la donnée. La clé du BIM : Comprendre concrètement l'intérêt des dictionnaires et des modèles » Pour communiquer de la donnée, comme dans tout langage, il est nécessaire d’avoir une grammaire commune, portée par le modèle de donnée openBIM: "l’IFC", et d’une terminologie métiers structurée et partagée. Découvrez, au travers de cas d’usage d’ingénierie et d’une entreprise de construction, comment les dictionnaires de données et l’outil de gouvernance des données open source Semantics4BIM, développé par buildingSMART France, permettent de définir, maintenir et partager des données de référence et de qualité. Intervenants : Yannick COTHEREL, Alexandre HERSANT, Jean-Paul TREHEN
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 10h45 - BIM (Gestion-Exploitation-Maintenance) et DOE numérique.jpg
Les Maîtres d'Ouvrage (MOA) sont à l'initiative des démarches BIM Gestion Exploitation Maintenance (GEM) car ils sont à la fois propriétaire et gestionnaire de l'ouvrage. Pour répondre aux enjeux de sobriété énergétique et de durabilité, le BIM GEM apparait comme la solution. Quelles sont les cas d'usage, les investissements et les difficultés rencontrées par les MOA? buildingSMART France a souhaité leur donner la parole pour vous faire part de leurs retours d'expérience. Intervenants : Julien MARTIN, Mohamed DENOUNN
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 14h00 - En quoi les IFC 4.3 pour les infrastructures vont vous changer la vie.jpg
Intervenants : Vincent KELLER, Edouard BERTON, Florent ROBERT, Bastien AVRIL, Vincent FREDON, Alfonso PERNA, Lionel HENRY, Michel RIVES
MINnD
large_BWD23 - 06 15h45 - Pourquoi et comment travailler sur l'identifiant unique d'un élément constructif.jpg
Vous êtes acteurs de la filière Construction et confrontés aux enjeux de continuité numérique et de traçabilité ? Alors vous êtes concernés par l’identification d’un élément constructif du cadre bâti (bâtiment, infra) sur l’ensemble de son cycle de vie et de ses états. Cette conférence sera l’occasion de présenter les travaux conjoints de buildingSMART France et de GS1 France, et ses premiers résultats. Animateurs : Aurélie Escobar & Julien Duval Intervenants : Rolland Melet, Sylvain Marie, Caroline Heslot
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 11h45 - Ils vous parlent openBIM, convergence et continuité numérique en pratique.PNG
Ils vous parlent "openBIM,convergence et continuité numérique" en pratique : 360SmartConnect, ACTH, db-lab, Polytech Clermont (UCA), Next BIM, BeamCube Intervenants : Rolland MELET, Sylvain WIETRZNIAK, Candice HACINE, Aurelie TALON, Frank ABOULKER, Thierry ALBERT
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 14h45 - Si le CDE est technologique, est-ce que les plateformes collaboratives font-elles du CDE.PNG
Le CDE s’inscrit dans la couche des technologies d’un projet en BIM. Mais à quoi peut bien ressembler un CDE qui doit garantir la confiance dans les informations qu’il collecte, gère et diffuse ? Comment peut-il garantir les exigences requises lors des échanges entre les différentes parties prenantes, ou encore celles requises pour la livraison du modèle d’information du projet lorsque celui-ci contribue à l’enrichissement d’un patrimoine d’actifs. Que dire du CDE par rapport au cycle de vie de l’ouvrage ? Intervenants : Jean-Paul TREHEN, Chantal PASQUIER, Christian GIRAUD, Christian GROBOST
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 14h00 - Quelles compétences pour réussir votre transformation digitale.jpg
Depuis plus de 20 ans nous parlons de la digitalisation de la société et du travail plus particulièrement. Quels sont les éléments de réussite, quels sont les éléments bloquants ? Peut-on identifier les axes de réussite pour que cette digitalisation soit digitale ? Intervenants : Emmanuel NATCHITZ, Patrick PEZZINO, Sylvain WIETRZNIAK
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 09h30 - Premiers pas pour travailler en openBIM.jpg
Vous voulez voir ou revoir les fondamentaux du BIM, ajouter la vision des praticiens des infrastructures linéaires, comprendre les formats IFC, BCF et leurs évolutions : c’est la conférence qu’il vous faut ! Intervenants : Jocelyn BENARD, Grégory SIGWALT, Denis LE ROUX Vidéo associée: https://ressource.bsfrance.org/video/bwd23-05-09h30-premiers-pas-pour-travailler-en-open-bim
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 16h30 - Connaissez-vous les IFC4.4 Quels domaines concernés et quelles nouveautés.PNG
Les IFC4.4 : extension par bSI du périmètre fonctionnel des IFC (ouvrages souterrains, géotechnique, et systèmes d’exploitation), programme d’implémentation par les éditeurs de solutions logicielles (outils de conception, plateformes BIM collaboratives, outils de guidage engins et récolement), et continuité numérique avec les géosciences via l’initiative Geotech-IE de l’OGC. Intervenants : Lars WIKSTROM (anglais), Michel RIVES, Mickael BEAUFILS
MINnD
large_BWD23 - 06 09h30 - openBIM et mobilité - quels apports des IFC pour le Rail.jpg
Des éléments de réponses à travers la stratégie de continuité numérique de SNCF Réseau qui s’appuie sur les IFC infrastructure. En tant que Maitrise d’Ouvrage ferroviaire, SNCF Réseau a la volonté de spécifier les IFC dans les CCTP : une brève présentation du projet MINERVE et l'exemple de l'ERTMS viendront illustrer la question de la mobilité. Intervenants : Edouard CHABANIER, Guy PANIER, Etienne PANSART, Vincent KELLER
MINnD

Vidéo : 52

Webinaire Membre - GT BCF.jpg
Pourquoi utiliser le BCF ? Il est particulièrement utile dans les projets de construction et de rénovation car il y a toujours beaucoup de parties prenantes qui travaillent ensemble, pour régler les questions ou les problèmes qui surviennent tout au long de l'opération. Il permet d'améliorer la coordination, la transparence et la qualité globale du projet. Mais encore faut-il savoir comment l'utiliser dans un processus collaboratif ? Ce webinaire BCF buildingSMART France sera donc l'occasion de parler de bonnes pratiques. Intervenants : Grégory SIGWALT, animateur du groupe de travail (Groupe QUALITEL) ; avec en co-animation Daniel ARANOVICH (AREP), Alexandre HERSANT (Egis) et Frédéric THIBERT (Axxone System)
buildingSMART France
Webinaire « La continuité numérique dans la construction »  GS1 France - buildingSMART France.jpg
Les enjeux réglementaires européens de transformation numérique et d'economiecirculaire, supposent de travailler à la convergence de standards - openBIM et ID - pour créer une continuité numérique globale. Venez découvrir la méthodologie d'identification - des systèmes, solutions, produits et lieux - développée au sein du groupe de travail Construction de GS1 France & buildingSMART France. Plus nous serons nombreux à pratiquer ces process d’échanges de données et de traçabilité, plus l'interoperabilite sera efficiente tout au long de la chaine de valeur de la Construction!
buildingSMART France
Webinaire BIM GEM - buildingSMART France.jpeg
buildingSMART France donne la parole aux gestionnaires de patrimoine qui se sont lancées dans le déploiement d’une démarche BIM GEM. Vous découvrirez les stratégies mises en place, les processus BIM utilisés et les spécificités qui ont fait toute la différence dans la réussite de leurs projets. Que vous soyez un initié du BIM ou que vous envisagiez de vous lancer, participer à ces retours d’expérience vous fournira des clés pour vos propres initiatives BIM gestion exploitation maintenance. Ces professionnels vous livreront des informations pratiques qui vous aideront à éviter les pièges courants et à maximiser vos chances de réussite dans votre démarche BIM GEM. Intervenants: - Kamel BELFENCH - Clésence - Stéphanie VALLET - 1001 Vies Habitat - Florence BOVET et Abdelhamid ZAIM - SEQENS Présenté par Julien Martin, aniameteur du groupe de travail BIM GEM de bSFrance, AlyoS Ingénierie
buildingSMART France
2024-webinaire-point-travaux-bsf.png
Rejoignez-nous pour le webinaire de rentrée de buildingSMART France, une occasion parfaite pour explorer et découvrir nos divers groupes de travail. Ce sera une opportunité unique de faire connaissance avec nos travaux et de rencontrer les pilotes des différents GT. - GT BCF, Pilote : Grégory Sigwalt - GT GEM(Gestion-Exploitation-Maintenance), Pilote : Julien Martin - GT CDE, Pilote : Jean-Paul Trehen - GT Glossaire, Pilote : Jean-Paul Trehen - GT BEM(Building Energy Modeling), Co-pilots : Lise Slama et Quentin Guilbert - GT Construction avec GS1 France, Pilote : Julien Duval
buildingSMART France
IBO24-S1.1-Sustainable Construction.jpg
buildingSMART France
IBO24-S1.2- New innovations.jpg
buildingSMART France
IBO24-S2.3- Below the surface.jpg
buildingSMART France
IBO24-S3.1- Design optimization.jpg
buildingSMART France
IBO24-S3.3- Scan-to-openBIM .jpg
buildingSMART France
IBO24-S4.1- Digital asset management.jpg
buildingSMART France
IBO24-S4.2 - Futur goals for infras.jpg
buildingSMART France
IBO24-S5.1- Thoughts for infra owners.jpg
buildingSMART France
IBO24-S5.2- openBIM next steps.jpg
buildingSMART France
IBO24-S5.3- Utilizing openBIM tools.jpg
buildingSMART France
Masterclass openBIM 2022.jpg
Maitriser la base de l'openBIM, la sémantique : faisons-le point sur les propriétés, les dictionnaires et les IFC. - La norme et le modèle de données IFC. Bernard Ferriès. - Quelles évolutions ? Pas de révolution mais une intégration des class Infra. Vincent Keller, MINnD - Comment faire de la sémantique un atout de vos projets BIM ? présentation des dictionnaires de données et explication de la relation entre dictionnaires et IFC, avec une projection de l'usage des dictionnaires. Frédéric Grand. Exprimer le besoin par rapport à des cas d'usage - La norme 19650, par Jean-Paul Trehen - Les Models view definition (MVD), par Sylvain Marie - Les Levels of information needs (LOIN), par Charles-Edouard Tolmer, MINnD - ou encore le COD view par Pierre-François Jullien
buildingSMART France
openBIM day's 2022- conclusion.jpg
Conclusion de l'openBIM's day édition 2022 par X.Neuschwander (FNTP)
buildingSMART France
openBIM's day 2022 - Table ronde Marchés, contrats et openBIM.jpg
Pourquoi l’openBIM serait une "exigence" de la commande publique et privée et de l'exploitation ? Quelles évolutions des marchés pour accompagner la digitalisation des pratiques dans la construction et l'exploitation avec pour objectif final la neutralité carbone en exploitation ? Quelles sont les données numériques utiles voire indispensables ? - Mickael Honorel, Domofrance - Eric Davy, Fidji (exploitation et immobilier) - Maitre David Richard, "Droit, contrat, marchés et BIM"
buildingSMART France
RE2020 - comment l'openBIM est au service de la réglementation environnementale.jpg
Conférence sur BIM World 2022 avec des intervenants qui prennent la parole pour expliquer comment l'openBIM est mis en application au niveau de la reglementation environnementale : Cécile JOLAS, directrice Développement, TIPEE – Plateforme technologique bâtiment durable table ronde avec : Florian CHERMEUX, ingénieur Etudes – référent BIM, Lefort-Francheteau Lise SLAMA, gérante BBS Slama Quentin GUILBERT, vp Commission bâtiment et SMART City, HUB TEN Ludovic BUREAU, ingénieur énergéticien – développement informatique, IZUBA énergies
buildingSMART France
Digital twin's standard.jpg
Explications du standard qui régit le jumeau numérique par R. Bodington (Eurostep) d'une jumeau numérique (EN). Vidéo diffusée dans le cadre des Rencontres des jumeaux numériques 2022.
buildingSMART France
Les acteurs de le convergence numérique ont la parole (2022).jpg
Conférence BIM World 2022 "avancées et perspectives" avec GS1 France, bSFrance, MINnD, Railénium et le programme Atlas
buildingSMART France
Manifeste openbim au service d'une construction décarbonée.jpg
Suite à une première prise de position commune en avril 2021 pour le développement du numérique dans la construction, les trois organisations professionnelles du secteur – FNTP, EGF et Syntec Ingenierie, avec le soutien du projet national MINnD et de buildingSMART France – publient un manifeste pour « le numérique au service d’une trajectoire décarbonée de la Construction ». Cette vision propose de s’appuyer sur la mise en œuvre de jumeaux numériques pour assurer le suivi de la trajectoire bas-carbone tout au long de la vie de l’ouvrage ou de l’infrastructure. Autour de trois ambitions partagées, un chemin est proposé pour que la commande publique s’engage pleinement dans la mise en œuvre de la continuité numérique au service la transition écologique
buildingSMART France
En savoir plus sur MINnD 2.jpg
Présentation du projet national MINnD et plus particulièrement de la saison 2 avec une explication de l'importance de l'openBIM dans le BIM Infra. Bonne séance avec Pierre BENNING (co-directeur du PN, Bouygues TP)
MINnD
Convergence BIM Bâtiment et infrastructures le géoréférencement.jpg
Présentation lors du BIM's day 2018 d'Emmanuel Devys pour MINnD saison 1 et de Sébastien Teissier pour bSFrance. A l'issue de cette conférence est annoncé la mise en place d'un groupe de travail pour publier un guide de bonnes pratiques.
buildingSMART France
IFC Bridge.jpg
Présentation des enjeux et des travaux des IFC Bridge dans le cadre du Bim's day 2018. Intervenant : Pierre Benning, co-directeur MINnD saison 1
buildingSMART France
openBIM basics.jpg
Conférence BIM World qui fait le point sur les fondamentaux openBIM : Bernard FERRIES, ENSA Toulouse, intervenant ENPC-ESTP Frédéric GRAND, chief BIM Data Architect, Cobuilder Sébastien TEISSIER, membre CST bSFrance, dirigeant Alyos Ingénierie Sylvain MARIE, Europstep (remplace Jean-Paul TREHEN, vice-président CST bSFrance, directeur Ingénierie DCN LEGENDRE) Grégory SIGWALT, chef de projet R&D, CERQUAL
buildingSMART France
Quelles stratégies pour la continuité numérique des données, vecteur d’une industrie de la construction compétitive et carbone neutre.jpg
Conférence sur BIM World 2022 avec : Frank HOVORKA, président bSFrance François ROBIDA, MINnD Bertrand LACK, Schneider Electric strategic advisatory member bSI Sébastien TEISSIER, référent régionalisation Emmanuel FRANCOIS, président SBA Aihedan DILIMULATI, GS1 France Marie-Claire COIN, président CN PPBIM Afnor Grégoire POSTEL-VINAY, DGE, Minefi
buildingSMART France
IFC4 for Rail.jpg
Présentation des enjeux et travaux des IFC pour le rail et de la naissance de MINnD4Rail dans le cadre du Bim's day 2018. Intervenant : Christophe Castaing, co-directeur MINnD saison 1Intervenant : Christophe Castaing, co-directeur MINnD saison 1
buildingSMART France
Le BIM GEM.jpg
buildingSMART France a imaginé un webinaire pour lancer ses travaux sur le BIM GEM. - Présentation des objectifs du groupe de travail BIM GEM par Julien MARTIN (animateur du GT bSFrance, Alyos Ingénierie) - Introduction au BIM GEM et présentation de la norme 19650 par Stanislas LIMOUZI (Bimdata) - Intervention sur le thème maintenance des infrastructures par Laurent CHARLES NICOLAS (egis) - Intervention sur le thème gestion des logements sociaux par Christophe LHEUREUX (Groupe 3f)
buildingSMART France
L'extension des IFC aux infras.jpg
Conférence sur BIM World 2022 aborde l'application des IFC aux infrastructures, les réalités, les attentes clients et implémentation des IFC Infras. Quelles avancées des Ifc dans 3 domaines ? – Guy PAGNIER, MINnD, Systra : les IfcRailway – Edouard BERTON, MIND, Cerema : les IfcBridge; – Michel RIVES, MINnD, Vianova : les IfcTunnelEnsuite est Où en est-on de l’implémentation des Ifc4.3 ? Vincent KELLER, MINnD, egis En quoi cela répond-il aux attentes des clients ? Retours d’Edouard CHABANIER, SNCF RESEAU, Directions Techniques Réseau
MINnD
large_BWD23 - 05 11h45 - Ils vous parlent openBIM, convergence et continuité numérique en pratique.PNG
Ils vous parlent "openBIM,convergence et continuité numérique" en pratique : 360SmartConnect, ACTH, db-lab, Polytech Clermont (UCA), Next BIM, BeamCube Intervenants : Rolland MELET, Sylvain WIETRZNIAK, Candice HACINE, Aurelie TALON, Frank ABOULKER, Thierry ALBERT
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 10h45 - Ils vous parlent openBIM, convergence et continuité numérique en pratique.PNG
Ils vous parlent "openBIM,convergence et continuité numérique" en pratique : Académie du BIM (ACB), Rhinoforyou, BTP CFA Nouvelle-Aquitaine, SIGMALYNX Ingenierie, AFPA, Groupe LEGENDRE Intervenants : Julie TUBIA, Jacques HABABOU, Laurent DUFOURCET, Ludovic CHAIGNEAU. Sophie CORDIER, Jean-Paul TREHEN
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 14h00 - En quoi les IFC 4.3 pour les infrastructures vont vous changer la vie.jpg
Intervenants : Vincent KELLER, Edouard BERTON, Florent ROBERT, Bastien AVRIL, Vincent FREDON, Alfonso PERNA, Lionel HENRY, Michel RIVES
MINnD
large_BWD23 - 05 10h45 - BIM (Gestion-Exploitation-Maintenance) et DOE numérique.jpg
Les Maîtres d'Ouvrage (MOA) sont à l'initiative des démarches BIM Gestion Exploitation Maintenance (GEM) car ils sont à la fois propriétaire et gestionnaire de l'ouvrage. Pour répondre aux enjeux de sobriété énergétique et de durabilité, le BIM GEM apparait comme la solution. Quelles sont les cas d'usage, les investissements et les difficultés rencontrées par les MOA? buildingSMART France a souhaité leur donner la parole pour vous faire part de leurs retours d'expérience. Intervenants : Julien MARTIN, Mohamed DENOUNN
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 14h45 - Si le CDE est technologique, est-ce que les plateformes collaboratives font-elles du CDE.PNG
Le CDE s’inscrit dans la couche des technologies d’un projet en BIM. Mais à quoi peut bien ressembler un CDE qui doit garantir la confiance dans les informations qu’il collecte, gère et diffuse ? Comment peut-il garantir les exigences requises lors des échanges entre les différentes parties prenantes, ou encore celles requises pour la livraison du modèle d’information du projet lorsque celui-ci contribue à l’enrichissement d’un patrimoine d’actifs. Que dire du CDE par rapport au cycle de vie de l’ouvrage ? Intervenants : Jean-Paul TREHEN, Chantal PASQUIER, Christian GIRAUD, Christian GROBOST
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 14h00 - Quelles compétences pour réussir votre transformation digitale.jpg
Depuis plus de 20 ans nous parlons de la digitalisation de la société et du travail plus particulièrement. Quels sont les éléments de réussite, quels sont les éléments bloquants ? Peut-on identifier les axes de réussite pour que cette digitalisation soit digitale ? Intervenants : Emmanuel NATCHITZ, Patrick PEZZINO, Sylvain WIETRZNIAK
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 16h30 - Connaissez-vous les IFC4.4 Quels domaines concernés et quelles nouveautés.PNG
Les IFC4.4 : extension par bSI du périmètre fonctionnel des IFC (ouvrages souterrains, géotechnique, et systèmes d’exploitation), programme d’implémentation par les éditeurs de solutions logicielles (outils de conception, plateformes BIM collaboratives, outils de guidage engins et récolement), et continuité numérique avec les géosciences via l’initiative Geotech-IE de l’OGC. Intervenants : Lars WIKSTROM (anglais), Michel RIVES, Mickael BEAUFILS
MINnD
large_BWD23 - 05 09h30 - Premiers pas pour travailler en openBIM.jpg
Vous voulez voir ou revoir les fondamentaux du BIM, ajouter la vision des praticiens des infrastructures linéaires, comprendre les formats IFC, BCF et leurs évolutions : c’est la conférence qu’il vous faut ! Intervenants : Jocelyn BENARD, Grégory SIGWALT, Denis LE ROUX
buildingSMART France
large_BWD23 - 05 15h15 - Nommage et sémantique de la donnée - La clé du BIM.jpg
Nommage et sémantique de la donnée. La clé du BIM : Comprendre concrètement l'intérêt des dictionnaires et des modèles » Pour communiquer de la donnée, comme dans tout langage, il est nécessaire d’avoir une grammaire commune, portée par le modèle de donnée openBIM: "l’IFC", et d’une terminologie métiers structurée et partagée. Découvrez, au travers de cas d’usage d’ingénierie et d’une entreprise de construction, comment les dictionnaires de données et l’outil de gouvernance des données open source Semantics4BIM, développé par buildingSMART France, permettent de définir, maintenir et partager des données de référence et de qualité. Intervenants : Yannick COTHEREL, Alexandre HERSANT, Jean-Paul TREHEN
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 15h45 - Pourquoi et comment travailler sur l'identifiant unique d'un élément constructif.jpg
Vous êtes acteurs de la filière Construction et confrontés aux enjeux de continuité numérique et de traçabilité ? Alors vous êtes concernés par l’identification d’un élément constructif du cadre bâti (bâtiment, infra) sur l’ensemble de son cycle de vie et de ses états. Cette conférence sera l’occasion de présenter les travaux conjoints de buildingSMART France et de GS1 France, et ses premiers résultats. Animateurs : Aurélie Escobar & Julien Duval Intervenants : Rolland Melet, Sylvain Marie, Caroline Heslot
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 12h00 - Collaborer en openBIM - quelles clés pour une interopérabilité réussie.jpg
Intervenants : Emilienne POUTOT, Nicolas VALETTE, Jean-Baptiste COUTANCEAU, Thibault BOURDEL
buildingSMART France
large_BWD23 - 06 09h30 - openBIM et mobilité - quels apports des IFC pour le Rail.jpg
Des éléments de réponses à travers la stratégie de continuité numérique de SNCF Réseau qui s’appuie sur les IFC infrastructure. En tant que Maitrise d’Ouvrage ferroviaire, SNCF Réseau a la volonté de spécifier les IFC dans les CCTP : une brève présentation du projet MINERVE et l'exemple de l'ERTMS viendront illustrer la question de la mobilité. Intervenants : Edouard CHABANIER, Guy PANIER, Etienne PANSART, Vincent KELLER
MINnD
Webinaire public - Sémantics4BIM pour les Entreprises.jpg
Pourquoi et Comment gérer des dictionnaires et des modèles de données quand on est une entreprise de construction ?  Rendez-vous le 20 avril 11h30 pour ce webinaire #openBIM présenté par Yannick Cotherel (président du CST de bSFrance en charge de Sémantics4BIM) et de Jean-Paul Trehen qui partagera sa vision terrain "Legendre" • Ce webinaire se focalisera sur les usages possibles des dictionnaires de données pour des entreprises de la construction. Une opportunité d’échanger et de débattre de sujets qui sont au cœur de vos activités. • Une occasion de découvrir le service de buildingSMART France “Sémantics4BIM”, interface de gestion et d’animation de dictionnaires de données.
buildingSMART France